Le forum officiel du C4-C6 Vintage Club
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Nouvelle Refabrication: Joint de surpression Pompe à Eau pour G et IX & Vis + Cuvettes de fixation d'ailes ! Rendez vous dans la Boutique du Club.
Bulletin du Club: Le n°17 est en ligne ! Rendez vous ICI.
Le Deal du moment :
[Vente flash]Batterie externe 26800 mAh à ...
Voir le deal
22.90 €

Aller en bas
ChefdeGare
ChefdeGare
Messages : 31
Date d'inscription : 17/02/2020
Age : 20
Localisation : Martel (Lot)
https://www.youtube.com/channel/UCcqMzA3lzMO8mYzL7rQA9NQ

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Empty C4G Commerciale 1931 du Chef de gare

le Lun 2 Mar - 17:18
Voilà ma petite C4, c'est une C4G de 1931 en version commerciale, n° de série 105 600. Caisse longue 6 glaces avec hayon d'origine sur châssis long en voie étroite, panneaux de portes en contreplaqué vernis avec panneaux de protection et tout le reste de l'intérieur en simili-cuir noir d'origine
Moteur de G non flottant, tout est d'origine à la première côte de réparation en 75,5x100 en très bon état, sûrement révisé dans les années 60
L'usure générale de la voiture est très faible, je l'ai achetée non tournante en Juin 2018 et je n'ai fait que peu de travaux dessus :
- Allumage refait
- Pompe à eau refaite à neuf par un tourneur à la retraite
- Embrayage et frein à main regarnis
- Freins regarnis et câbles/gaines avant neufs
- Pneus neufs
- Pivots de direction neufs mais c'était pas d'une grande nécessité
Et puis quelques petites bricoles à réparer, charnière de pare-brise, instruments de bord, un poil d'électricité, mais rien de méchant

Pour l'histoire de cette voiture, elle a été achetée neuve à l'époque par une famille d'agriculteurs au village du Nayrac, Aveyron, je n'ai pas plus de détails sur cette période de la voiture pour l'instant, tout ce que je sais c'est que dans les années 50, 60 ou 70, les enfants s'amusaient à tourner autour d'un arbre avec la voiture. En 1976, la voiture est rachetée par un passionné soucieux de préserver le patrimoine de son département, lui c'est Raymond Capoulade, il a ouvert ce qui pourrait s'apparenter à un musée, mais il l'appelle le "Grenier de Capou" à Soulages-Bonneval, près de Laguiole, pour sauvegarder et mettre en lumière le patrimoine. La voiture est stockée quelques temps sans être spécialement utilisée, mais toujours en état de marche. A la fin des années 80 ou début 90, je ne sais plus exactement, son fils, Xavier, 16 ans, veut restaurer cette C4 pour rouler avec à 18 ans, pourquoi pas aller au lycée avec, donc il entame une remise en route, et lui refait une peinture; la peinture d'origine noire et bleue s'écaille, la couleur choisie sera le beige sable, intérêt pour la Croisière Jaune oblige, et voilà que la voiture est repeinte et roule, elle fera quelques mariages et sera même exposée quelques temps dans le "Grenier" avant de se voir remplacée dans l'exposition par une B12 taxi, et la C4 fera encore quelques mariages puis sera stockée au fond d'une grange chez Xavier, sur cales
Et me voilà entré en scène, après un voyage à vélo ancien sur l'Aubrac, la rencontre avec Xavier et quelques discussions par mail, je viens voir cette C4 qui n'était pas spécialement destinée à la vente, elle n'avait pas tournée depuis au moins 4 ans, le moteur n'est pas bloqué, elle présente bien, la peinture à quelques années donc on a quand même une légère patine, elle n'est pas complètement neuve, je tombe amoureux quoi
Et la voilà chez moi, deux mois de remise en route, moi qui n'y connaissait pas grand chose en mécanique, mais maintenant elle tourne bien, elle sort régulièrement et même pour faire de "grands" voyages, au mois d'Octobre dernier je suis revenu voir Xavier sur l'Aubrac au volant de la C4 et on a pu rouler ensemble le temps d'une journée. C'est une voiture qui jusque là m'apporte que du bonheur et j'essaye de le lui rendre en l'entretenant du mieux que je peux, la prochaine étape c'est de lui trouver un garage fermé pour la protéger de l'humidité ambiante, et puis voilà Wink

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6974
Grand moment d'émotions, elle quitte son bien aimé plateau de l'Aubrac

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6975
L'arrivée à Martel, en Quercy, ses nouvelles terres

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6973

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6977
Le moteur, il avait été conservé en état d'origine même lors de sa remise en route, pour des soucis de sécurité j'ai remplacé les fils de bougie et la durite d'arrivée d'essence, le reste est toujours dans l'état

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6979
Déculassage du moteur avant toute tentative de démarrage, histoire de voir l'état, juste un point de rouille sur le cylindre 4 nettoyé au papier à l'eau et c'est revenu en bon état
Je n'ai pas fait de rodage de soupapes, j'aurai pu le faire mais tant pis, une prochaine fois

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6978

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_6976
L'intérieur en état d'origine, les sièges avant sont fatigués donc mis sous houses de protection, ça sera un prochain chantier de les remettre en état
La moquette, je ne sais pas si elle est d'origine, mais elle était sale donc j'ai remplacé avec de la moquette noire, je la rechangerai un jour peut-être

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_7318
6 Septembre 2018, le jour fatidique du contrôle technique, elle passe haut la main, mais après une nuit sur place tout de même, à cause de péripéties informatiques

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare 00219
Et c'est également sa première sortie, aller au boulot avec, c'est la classe quand même

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_8121
Janvier 2019 un premier gros chantier, l'embrayage, ça patinais, impossible de faire un démarrage en côte, en cause, une légère usure du disque, mais surtout de l'huile partout, je pense en provenance du graissage de la butée d'embrayage dont le tuyau était tordu et déversait son contenue en dehors du réceptacle de la butée

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_8374
Puis en Févier, au tour des axes de pivots, j'avais un très léger jeu dans le pivot avant gauche, donc on a tout refait correctement

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_8514
Quelques semaines après, nettoyage du circuit d'eau que je n'ai pas fait la première fois, grosse erreur, les poussières et morceaux de rouille accumulés au fond du bloc sont venus se loger petit à petit dans la partie haute du radiateur, heureusement sans conséquence grave, juste un niveau d'eau qui baissait à cause de légère surchauffe, et un radiateur à nettoyer à nouveau. Je découvre là que le bloc a pourrit mais le bricolage d'époque pour "réparer" fonctionne bien donc je l'ai remonté

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Img_8515
Lors de la remise en route, la pompe à eau montrait des signes de fatigue, mon père avait rebagué la bague en bronze du presse-étoupe mais avec la mauvaise matière, du laiton, l'usure est vite revenue donc on a choisi de le faire refaire par un pro, un tourneur à la retraite qui a encore ses machines, il a refait un axe neuf, rebagué et équilibré la poulie, rebagué la bague bronze et c'est reparti comme en 40, ou plutôt 31

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare 02315
Et en Octobre 2019, notre petit voyage sur l'Aubrac pour rendre visite à son ancienne famille, elle a avalé 600 kilomètres de petites routes en 3 jours sans broncher
avatar
berjac
Messages : 112
Date d'inscription : 06/03/2020

C4G Commerciale 1931 du Chef de gare Empty Re: C4G Commerciale 1931 du Chef de gare

le Sam 7 Mar - 11:58
Bravo, belle découverte et bel exposé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum