Le forum officiel du C4-C6 Vintage Club
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Nouvelle Refabrication: Joint de surpression Pompe à Eau pour G et IX & Vis + Cuvettes de fixation d'ailes ! Rendez vous dans la Boutique du Club.
Bulletin du Club: Le n°17 est en ligne ! Rendez vous ICI.
-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal

Aller en bas
avatar
C4IX
Messages : 88
Date d'inscription : 28/01/2020

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

le Lun 6 Juil - 17:19
Bonjour,

Tout petit, enfin déjà grand, j'avais bien 4 ou 5 ans... A cette époque, ou les francs étaient nouveaux depuis peu, une marque d'huile de table se mit à offrir en cadeau des voitures miniatures. L'huile Huilor m'a fait découvrir des autos d'un autre âge. Je me souviens de cet espèce de cube qui se disait s'appeler Taxi Renault, mais, il y avait aussi une belle Sizaire et Naudin de course blanche, sans oublier la De Dion de course, celle qui roule aux mains de René Ville. Il y avait aussi le Coupé du Patron, Bugatti bien sûr ! Des Chenard, des Renault, des Panhard, j'en ai eu plein. J'ai joué bien souvent leur faisant subir des accidents improbables, les enterrant lors d'hypothétiques ruptures de terrain... Il me semble bien, que là haut dans le grenier, il m'en reste quelques unes dans une boite.
Quelques temps plus tard,  peut être l'année suivante, ce fut BP qui distribuait des images sur papier bristol. De mémoire, elles faisaient 8 x 12 cm environ. Là, j'ai découvert la 5HP Citroën, la Delaunay Belleville de la Bande à Bonnot, et bien d'autres. Bien des années plus tard, ces images, dont bon nombre avaient été photographiées au Musée Malartre de Rochetaillée sur Saône ornaient ma chambre d'étudiant...
Vers 1968, j'ai hérité de la Bible... Enfin, ma Bible! Elle me venait de mon parrain disparu quelques temps auparavant. Un livre magnifique qui s'appelait "L'automobile, notre amie" et qui était agrémenté de magnifiques dessins de Geo Ham. Là, j'ai tout appris ! Le cycle à 4 temps, les chaines de fabrication, le tonnage en acier nécessaire pour l'industrie automobile dans les années 30, etc...
Le virus était déjà bien installé. Il me titillait régulièrement. Mon œil était systématiquement attiré par ces vieilles guimbardes qui alimentaient le Marché du samedi matin. Combien de Renault, combien de C4, combien de Rosalie venaient ainsi chargées comme des mules livrer les pommes de terre, les salades, même les chaussures, ou bien encore la viande !
Et puis, il y avait les histoires familiales. Mon père racontait souvent la fin de la première voiture de mon grand père. Cela devait se passer dans les années 20. Mon grand père avait acheté d'occasion sa première automobile... Il s'agissait d'un vis à vis De Dion du début du siècle, ou de la fin du précédent. L'auto a encore rendu quelques services, et un jour, elle a rendu l'âme... définitivement, irrémédiablement. Intégralement démontée et vendue au poids, mon grand père en a tiré une somme supérieure à celle qui lui avait été demandée pour acquérir l'auto roulante... Mon père racontait aussi l'histoire de sa première voiture... Une B14 carrossée en carrosserie souple brevet Weymann... L'auto a été revendue au Garage Rose de Fontainebleau lorsqu'il acheta sa première 4 Chevaux...
Bercé par ces histoires, vers 17 ans, je n'avais plus de cesse, il me fallait une B14 ! Un jour, de passage chez un cousin, j'évoquais cette nécessité d'avoir une B14. Le cousin me dit alors : Je n'ai pas de B14 à te proposer, mais si tu veux, j'ai une C4. C'est la même chose, mais en mieux parce que c'est un peu plus récent... Mon père ne perdant pas le nord eut vite fait de comprendre qu'il fallait intervenir... Il déclara séance tenante : "Tu obtiens d'abord ton Bac, je te paie l'auto, et nous viendrons la chercher ensuite, une fois le bac en poche"...  
En écrivant ce texte, je m'aperçois que cela fait exactement 42 ans que je vis avec ma C4. Depuis, d'autres voitures sont venues compléter la collection, mais ma C4 tient une place à part...

c4ix
jmm84
jmm84
Messages : 292
Date d'inscription : 26/01/2020
Age : 61
Localisation : Vaucluse

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty Re: L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

le Lun 6 Juil - 18:29
Très belle histoire Very Happy
jeanmichel09
jeanmichel09
Messages : 82
Date d'inscription : 16/02/2020
Age : 52
Localisation : Ariège

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty Re: L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

le Lun 6 Juil - 20:59
!Magnifique histoire de vie
Merci de nous la faire partagé.
chez nous la voiture est arrivé tard c'est ma maman qui a eu son permis une Simca 1100.
Mon papa roulé à moto et après en mobylettes.
Mon grand-père roulait en traction hélas je ne l'ai pas connu.
j'ai simplement eu les histoires que ma maman me racontait .
et quelle histoire ses départs de la Bretagne jusqu'à Madrid en Espagne avec 7 enfants dans la traction large de 1956 acheter neuf et qui ne servait que les fins de semaine pour voir la famille se promener et aller à l'église pour son travail il prenait le car Citroën toutes une époque!!

avatar
C6g1931
Messages : 315
Date d'inscription : 21/01/2020
Age : 39
Localisation : PLAISIR

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty Re: L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

le Lun 6 Juil - 21:28
Magnifique histoire en effet !!!
MFC
MFC
Messages : 137
Date d'inscription : 21/01/2020
Age : 61
Localisation : 77 et 92

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty Re: L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

le Lun 6 Juil - 23:01
Bonjour

Chez moi aussi il y a eu les autos clé et les Huilor avec une très belle Hispano-Suiza rouge mais ce n'était pas le début!

Au début il y a eu ce petit livre dont l'héroine est une Ford T verte paru aux éditions du coq d'or, j'ai appris à lire dedans:

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Fordtv10

FIFI la petite auto après avoir été vendue a un cirque est retrouvée par le fils du premier propriétaire et restaurée,elle se retrouve dans le magasin avec la FORD 1962.

Après les Huilor il y a eu quelques RAMI qui ont pas mal roulé sur le tapis du salon , dont les roues étaient très fragiles, une fiat 514 Norev qui ressemble beaucoup a une C6F!

Je passe sur le camion avec direction fonctionnelle entièrement en MECANO et les grandes courses de voitures sur la piste de billes du Parc Montsouris a Paris, et le livre d’aquarelles d'ERNEST MONTAUD sur les autos de GP de 1904.

Enfin une trouvaille décisive, vers1972, chez un ferrailleur de Chalette sur Loing, à coté de l'usine Hutchinson, un exemplaire de la croisière jaune par Georges FRERE; je l'ai dévoré!

Enfin pour remplacer une 4L plein ciel et avoir une meilleure capacité de chargement a la campagne il nous fallait une camionette.

On a acheté une C4 camionnette à la suite d'une petite annonce dans La <Vie de L'auto en 1977, on l'a choisie car elle roulait, on nous la livrait pour le prix et le vendeur a même pense à la livrer par la route, les pneus étaient disons relativement peu lisses, je n'avais pas le permis et tout a commencé!

Dommage comme c'est un ancien taxi Chapelle et Jabouille la caisse mixte est de plus en plus fatiguée!

Cette auto de taxi a Angouleme est devenue bétaillere en Corrèze et n'a jamais arrêté de rouler!

Maintenant elle porte un plateau a ridelles.

Ce qui est drôle c'est que C4IX et moi avons roulé dans le même coin en C4 sans nous rencontrer!

_________________
Bonne journée

Marc…..il y a aussi une Kégresse dans le garage!
Contenu sponsorisé

L'automobile ancienne et moi : une longue histoire Empty Re: L'automobile ancienne et moi : une longue histoire

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum